technologie vignobleVous dégustez votre verre de vin mais comment a-t-il été fait? Les vignobles font partie de l'histoire de l'humanité depuis 6000 ans avant notre ère. Et pourtant, nous sommes toujours en quête d'excellence après tout ce temps. 

Un récent sondage de Wine Business Monthly a interrogé plusieurs producteurs de différentes régions sur les principaux problèmes rencontrés : principalement les pénuries de main-d'œuvre, la qualité du vin et la durabilité. Alors, comment pouvons-nous améliorer la production dans les vignobles grâce à la technologie?

La mécanisation

Ce n'est un secret pour personne : nous sommes à l'ère de la mécanisation. Bien que l'intelligence humaine soit dominante dans la plupart des tâches, le travail des machines se révèle être un candidat intéressant. Avec les pénuries de main-d'œuvre et les coûts croissants, de nombreux établissements vinicoles s'orientent vers une agriculture mécanisée.

Wine Business Monthly reconnaît que l’absence de main-d’œuvre qualifiée est un fardeau. "Les producteurs ne veulent tout simplement pas de systèmes entièrement dépendants du travail manuel, car ils s'exposent alors à un risque réel de manque de main-d’œuvre". L'attrait des machines est évident: efficacité, qualité et résultats cohérents.

L'évaluation de la qualité

Face aux préoccupations croissantes face à une main-d'œuvre peu fiable, beaucoup mettent en doute la qualité de leurs produits. Sans cohérence, comment garantir que les normes seront respectées à chaque fois? Les vignes sont des plantes sensibles et vivantes. Les menaces croissantes pour leur santé impliquent la surveillance des niveaux d'acidité, des acides citriques, des sucres résiduels, des chlorures, de la densité, des sulfates et de nombreux autres indicateurs. L'analyse prédictive permet de savoir à quel point les vignes sont affectées et à quel moment elles ont besoin de plus d’attention.

L'utilisation de l'analyse prédictive pour comprendre ces préoccupations commence par la création de points de repère. Les vignerons peuvent commencer par déterminer à quel point un seul gramme de chaque problème peut affecter le bien-être de la vigne. Les données collectées indiquent quels chiffres sont aberrants, ce qui facilite l'identification des mesures nécessitant finalement plus d'attention. Semblable à la façon dont les hôpitaux utilisent l'analyse prédictive pour identifier les patients à risque, les établissements vinicoles peuvent utiliser les mêmes formules pour identifier les risques avec des chiffres collectés à partir de l'ensemble de données.

Vers la durabilité

Aujourd'hui, nous reconnaissons tous l'impact de nos choix sur l'environnement. Les vignobles sont conscients de leur impact sur la nature. Pour réduire les dépenses inutiles, les vignobles découvrent de nouvelles méthodes d’opimisation de l’eau. En utilisant une approche GPS pour cartographier leurs vignes et leur consommation d'eau, les vignobles sont en mesure de déterminer quelles vignes ont besoin de plus d'eau que les autres. Ils peuvent alors réaliser un système basé sur les besoins où seules les vignes déshydratées reçoivent plus d'attention. Bien que ces méthodes en soient encore à leurs débuts, les résultats démontrent que ces entreprises ont non seulement réduit de moitié leur consommation d’eau, mais que la qualité de leurs vignes et de leurs raisins s’est améliorée.

 

Perfectionner votre verre de vin n’est pas facile. Voici d'autres défis auxquels les établissements vinicoles sont confrontés et comment l'analyse data les aide: